A Defré, vous pourrez devenir...


 

Présentation
Instituteur Préscolaire

Profil de l’instituteur

L’instituteur préscolaire est placé dès le début de ses études dans un processus de formation qui lui  permettra de répondre aux objectifs de l’école maternelle reconnue aujourd’hui comme le socle des apprentissages affectifs, cognitifs, sociaux et psycho-moteurs. A travers une pédagogie active et globale, l’instituteur préscolaire envisage l’enfant dans son entièreté. Il organise des activités qui permettront à chaque enfant de trouver une réponse à ses besoins spécifiques. Au travers des activités fonctionnelles, il organise des situations qui ont du sens sous forme de projets, de situations-problèmes, de jeux ….. . Il est le « passe-âge » entre la famille et l’école. Il contribue à l’ancrage de comportements sociaux et prépare l’enfant à devenir un citoyen.

Profil de la formation

La formation comprend deux volets indissociables et complémentaires : les contenus théoriques et la pratique professionnelle. Elle privilégie une pédagogie active  aux travers des différents cours et des ateliers de formation professionnelle qui aidera les étudiants dans la construction de leurs savoirs. C’est dans le cadre des stages de pratiques professionnelles réalisés dès la première année de formation, qu’ils auront l’opportunité de mettre en pratique leurs acquis par la mise en oeuvre de dispositifs plaçant l’enfant au cœur de l’apprentissage.

Articulation théorie/pratique

Dès la première année, l’étudiant aura l’occasion d’effectuer deux semaines de stage : une semaine d’observation au cours du premier quadrimestre et une semaine d’observation participante au deuxième quadrimestre. Des ateliers de formation professionnelle (AFP) organisés en modules permettront à l’étudiant de se familiariser avec la pratique du métier qu’il aura choisi.  Le contenu de ces AFP portera sur quatre disciplines : le français, les activités d’éveil historique, musical et la  psychomotricité.

Une attention toute particulière est accordée à la maitrise de la langue notamment par l’organisation de trois modules de 15 heures centrés à la fois sur l’expression écrite et l’expression orale.  La réussite à 12/20 est un prérequis pour le passage en deuxième année.

En deuxième année, l’étudiant effectuera deux stages de deux semaines au cours desquels il assurera la totalité des activités d’enseignement, ces deux périodes de stage étant précédées de plusieurs jours d’observation. Les AFP  centrés  sur les arts plastiques, les mathématiques, la géographie et les sciences permettront à l’étudiant d’approfondir les champs disciplinaires déjà investigués en classe maternelle et d’appliquer les dispositifs didactiques adéquats.  Il apprendra à préparer des activités, à en adapter le contenu et l’approche méthodologique en fonction des exigences du terrain ainsi qu’à évaluer sa pratique en analysant les résultats obtenus auprès des enfants.

En troisième année, l’étudiant affinera ses pratiques professionnelles grâce aux AFP et aux onze semaines de stage pédagogique répartis en trois périodes. Le premier stage de trois semaines permettra aux étudiants de réaliser un projet professionnel spécifique : stage international, stage en enseignement spécialisé. Aux cours du deuxième stage de quatre semaines, le futur enseignant aura l’occasion d’expérimenter la problématique liée à son travail de fin d’études (TFE). Lors du dernier stage de quatre semaines, il pourra être amené à assurer un accompagnement en classe de dépaysement. Dans la mesure du possible, l’étudiant sera confronté au cours de ses stages aux trois degrés de l’enseignement maternel.

Spécificités de la catégorie pédagogique à Defré

  • Maitrise de la langue : un encadrement accru est mis en place pour accompagner les étudiants vers la maitrise des compétences langagières visées par le cours de première.
  • Evaluation formative basée sur le socioconstructivisme.
  • Méthodologie fondée sur les pédagogies actives.
  • Ateliers de formation professionnelle et activités interdisciplinaires résidentiels axés sur la communication et l’animation en 1re année, sur l’ouverture sur l’extérieur en 2e année et sur l’écologie marine en 3e année.
  • Exploitations didactiques de visites diverses : opéra, musées de la pataphonie, des enfants, des instruments de musique, des Beaux Arts et de la faune erpétologique.
  • Exploitation du jardin didactique de Defré dans le cadre de la pédagogie du projet.
  • Possibilité de stage à projet et d’encadrement de classes de dépaysement en 3e année.
  • Forum intersection : journée d’échange de pratiques, de dispositifs pédagogiques testés par les étudiants dans les classes ou en AFP (ateliers de formation professionnelle).
  • Encadrement personnalisé dans la préparation des stages.
Partager/Marquer