A Defré, vous pourrez devenir...


 

Présentation
Instituteur Primaire

Profil de l’instituteur

L’instituteur est un professionnel de l’apprentissage. Pour ce faire, il doit doit acquérir une maitrise des dispositifs didactiques propres aux différentes disciplines. De même, il doit articuler les exigences théoriques avec la réalité pratique de la classe et avec son identité professionnelle et personnelle. Cela implique un regard critique, réflexif sur ses compétences et nécessite d’être flexible, polyvalent et ouvert.

Profil de la formation

Au cours des trois années de formation, les dispositifs pédagogiques et didactiques s’inscriront dans le courant de la pédagogie active qui place l’étudiant et les classes d’élèves dont il aura la responsabilité au centre des apprentissages.  L’étudiant sera constamment invité à pratiquer une analyse réflexive de ses observations et de sa pratique professionnelle.

Articulation théorie/pratique

Dès la première année, il aura l’occasion d’effectuer deux semaines de stage : une semaine d’observation au cours du premier quadrimestre et une semaine d’observation participante au deuxième quadrimestre. Des ateliers de formation professionnelle (AFP) permettront à l’étudiant de se familiariser avec la pratique du métier qu’il aura choisi.  Le contenu de ces AFP portera sur les matières d’éveil : axe scientifique (biologie, chimie, physique), axe artistique (arts plastiques, éducation musicale) et axe espace-temps (histoire, géographie).

En deuxième année, l’étudiant aura l’occasion d’effectuer deux stages de deux semaines au cours desquels il assurera la totalité des activités d’enseignement.  Les AFP centrés cette fois sur les apprentissages de base (français, mathématiques) permettront à l’étudiant d’appliquer les dispositifs didactiques adéquats. Il apprendra à préparer des leçons, à en adapter le contenu et l’approche méthodologique en fonction des exigences du terrain.  Il apprendra aussi à évaluer sa pratique en analysant les résultats obtenus auprès des élèves.

En troisième année, l’étudiant confortera ses pratiques professionnelles.  Au cours d’un premier stage de trois semaines, il aura l’occasion de continuer à exercer les compétences à acquérir à la fin de sa formation (voir axes de compétences dans le carnet bleu).

Au cours du deuxième stage de quatre semaines, l’étudiant aura l’occasion d’expérimenter sa problématique du travail de fin d’études (TFE) par une pratique de terrain.

Et au cours du troisième et dernier stage de trois semaines, il développera un projet professionnel spécifique qu’il aura lui-même choisi parmi les suivants : stage international, en enseignement spécialisé, en milieu rural, en morale, en français langue étrangère (FLE) ou en pédagogie active…

Dans la mesure du possible, l’étudiant sera confronté au cours de ses stages aux trois degrés de l’enseignement primaire.

Spécificités de la catégorie pédagogique à Defré

  • Maitrise de la langue : un encadrement accru est mis en place pour accompagner les étudiants vers la maitrise des compétences langagières visées par le cours de première notamment par l’organisation de trois modules de 15 heures centrés à la fois sur l’expression écrite et l’expression orale.  La réussite à 12/20 est un prérequis pour le passage en deuxième année.
  • Évaluation formative basée sur le socioconstructivisme.
  • Méthodologies fondées sur les pédagogies actives.
  • Formation de base en éducation à la citoyenneté et en philosophie avec les enfants.
  • Option morale à partir de la deuxième année pour une formation complémentaire de « maitre de morale »
  • Stage à projet en 3e année.
  • Forum intersection : journée d’échange de pratiques, de dispositifs pédagogiques testés par les étudiants dans les classes ou en AFP (ateliers de formation professionnelle).
  • Encadrement personnalisé dans la préparation des stages.
Partager/Marquer