A Defré, vous pourrez devenir...


 

Education à la citoyenneté

En septembre 2001, lorsque la nouvelle grille de cours de la formation initiale des futurs enseignants entre en application, la section « Normale primaire » de Defré décide de consacrer 40 heures dans le cursus du futur instituteur primaire à la formation à l’éducation à la citoyenneté : 20h en deuxième année et 20h en troisième année.

Depuis, 2012, la section préscolaire forme également ses futurs enseignants à l’éducation à la citoyenneté, un séminaire de 15h est en effet organisé en troisième année.

La raison principale de l’instauration de ce séminaire d’éducation à la citoyenneté réside dans la volonté de dépasser le paradoxe selon lequel les enseignants, notamment à l’école primaire et maternelle, sont quotidiennement amenés à éduquer à la citoyenneté sans toutefois être formés à le faire.

L’objectif de cette formation est de mettre en œuvre, selon une éthique de la discussion, tout ce que nécessite le développement des trois compétences génériques qui recoupent les trois valeurs démocratiques (l’autonomie individuelle, la coopération sociale et la participation publique) et les dimensions de l’homme (comme être singulier, comme être social et comme citoyen). Disons en bref qu’outre une formation théorique sur la signification de la citoyenneté démocratique, les étudiants sont formés à enseigner de manière active et réflexive ce qui relie les droits et les devoirs (le devoir étant ce qui est dû à quelqu’un pour lui garantir son droit) et à mettre en œuvre les dispositifs susceptibles de développer chez l’enfant les compétences à coopérer socialement et à participer à la vie publique qui les concerne. Les étudiants sont par exemple formés à utiliser les dispositifs tels que la  clarification et hiérarchisation des valeurs, la pédagogie de la coopération par découpage et les jeux coopératifs, le conseil de coopération appelé aussi « conseil de classe », les dilemmes moraux, la discussion à visée philosophique ou la philosophie pour enfants.

Quinze années de pratique d’éducation à la citoyenneté ont ainsi permis de rassembler près de cent productions d’étudiants dans les quatre tomes que Claudine Leleux et Chloé Rocourt ont consacrés à cette discipline[1].

 

L’idée est ensuite naturellement venue de transmettre ce capital d’expériences pédagogiques aux enseignants sur le terrain lors de formations continues par le biais de l’IFC. Des dizaines d’enseignants sont ainsi déjà venus apporter, réfléchir, discuter et résoudre des problèmes relatifs à l’éducation à la citoyenneté sur fond de laquelle, qu’on le veuille ou non, se déroulent les autres apprentissages.

 

La réflexion pédagogique qui a été menée avec les enseignants et les étudiants a finalement donné lieu à un ouvrage de didactique récapitulatif de Claudine Leleux en collaboration avec Chloé Rocourt.

 

Pour toute information complémentaire, il vous est loisible de contacter les enseignants qui assurent les journées de formation continue: Chloé Rocourt (irocourt@he2b.be) ou le Séminaire d’Éducation à la citoyenneté en section Normale primaire et Normale préscolaire:  Chloé Rocourt (irocourt@he2b.be), Florence Evrard (fevrard@he2b.be) et Nadia Geerts (ngeerts@he2b.be).


[1]
Dans la collection “Apprentis Citoyens” chez De Boeck : Claudine Leleux, Hiérarchiser les valeurs et les normes de 5 à 14 ans, 3e éd. 2014, et Relier les droits et les devoirs de 5 à 14 ans, 2e éd. 2015 ; Claudine Leleux, Chloé Rocourt, Former à la coopération et à la participation de 5 à 14 ans, 2e éd., 2015 et Développer l’autonomie affective de 5 à 14 ans, 2014, ouvrages qui font notamment suite à une pratique et une recherche de terrain.

Partager/Marquer